Repérage au château, décembre 2018

Depuis que le soleil a brûlé

 

2019 sera une année décisive pour l’ensemble du projet. Mars : lancement d’un appel à contribution. Mai : démarrage de la préparation technique et artistique du prochain tournage. Novembre : tournage de la partie la plus importante du film en Touraine…

Depuis plus d’un an, en menant ce projet en toute indépendance, et en privilégiant un rythme de réalisation organique, j’ai le sentiment, avec mon équipe, non pas d’exécuter un plan ou une suite de tâches à accomplir, mais de concevoir et fabriquer une fiction de cinema comme un artiste qui crée dans le secret de son atelier : à l’écoute du temps, dans l’accueil de ce que ce monde nous offre de sons et de lumières en abondance, hors de toute prétention et précipitation.

Nous étions au château de Grillemont au début du mois pour une toute première session de repérage, et je partage ici quelques images de l’atmosphère particulière de ce lieu.

 

Etude préparatoire pour la partie du château, sur une musique de Bruno Billaudeau :

 

Avec Hervé Guinouard, Jean-Christophe Beauvallet, François-Olivier Lespagnol, et Eléonore de Seine, à la découverte des espaces intérieurs :

Michaël D Auzon

film indépendant

independent movie

cinéma

movie

crowdfunding

Depuis que le soleil a brûlé

 

Dans le pré, travail sur le découpage de la séquence dite de  » l’arrivée du Photographe  » :

Michaël D Auzon

film indépendant

independent movie

François-Olivier Lespagnol, directeur de production

cinéma

movie

Jean-Christophe Beauvallet, chef opérateur

crowdfunding

Depuis que le soleil a brûlé   Michaël D Auzon



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons